Soirée « Paris le goût du Temps » au théâtre du Châtelet

Le contexte : Le 29 septembre 2012, sur le parvis de l’Hôtel de Ville, Dassault Systèmes, le Forum d’Avignon, Canal +, Gédéon Programmes et la Mairie de Paris organisaient une étonnante promenade virtuelle dans l’histoire de Paris. Au cours de cette « Soirée à remonter le temps », animée par Jean Marc Léry, directeur du Musée Carnavalet, les parisiens ont soudain pu circuler dans les rues de Paris à différentes époques, reconstituées en 3D par les ingénieurs de Dassault Systèmes. (Projet Paris 3D, à découvrir ici)

Notre mission : A cette occasion, Caroline Champion a reçu carte blanche pour concevoir un cocktail-performance au Théâtre du Châtelet, destiné aux 680 invités VIP de la soirée (partenaires, médias, institutions).

« Paris, le goût du Temps » a été conçu comme le prolongement gustatif, olfactif et sonore de cette expérience immersive dans l’histoire de la capitale.

ChateletLes étapes du projet :

1/ Imaginer une soirée haut de gamme, en accord avec la thématique de la soirée.

IMG_1077

Nous avons commencé par nous plonger dans les archives de Paris pour réunir une documentation solide sur l’histoire de sa cuisine, trouver le fil conducteur reliant ce passé à nos jours et chercher des équivalents culinaires aux monuments qui témoignent de l’histoire de la capitale : ce projet a d’abord nécessité un important travail de recherches, menées avec passion par Caroline Champion.

Nous avons réuni une série de textes et d’informations étonnantes, ainsi qu’une trentaine de recettes, appartenant à différentes époques – certaines nécessitant une traduction en français moderne, et en poids et mesures contemporains.

.


2/ Trouver un lieu en adéquation avec la thématique de la soirée et y développer une scénographie sur-mesure : le théâtre du Châtelet

dehorsLa terrasse du Théâtre du Châtelet s’est vite imposée comme l’espace idéal pour la soirée,  offrant une vue imprenable sur les monuments comme Notre Dame de Paris, la Tour Saint Jacques, la Sainte Chapelle, le Pont au Change et la Conciergerie, dont nous allions proposer une lecture gustative.

Sa situation à proximité de l’Hôtel de Ville, où se déroulait la première partie de la soirée, et son architecture, en adéquation avec le propos du dîner, ont achevé de conforter ce choix.

.

3/ Concevoir un cocktail-performance pour raconter l’histoire de Paris, travailler chaque recette et trouver un traiteur pour les réaliser avec nous.

IMG_1073Pas de folklore pour ce dîner. Loin de proposer une vision fantasmée du passé, nous avons souhaité démontrer que l’histoire n’est pas traditionnelle : les plats du Moyen-Âge sont souvent bien plus « modernes » que ceux du XIXe siècle, ces derniers ayant été imaginés dans un souci  de « faire ancien », de restaurer un patrimoine ébranlé par la Révolution Française – à l’image du Théâtre du Châtelet lui-même.

Menu, recettes, arts de la table, partition de la soirée : autant d’éléments décisifs que Caroline Champion a pris en charge et travaillé avec le traiteur que nous avions sélectionné pour nous accompagner sur cet événement.

.

4/ Apporter du contenu et développer le fil conducteur de la soirée, à travers un livret « Paris, le Goût du Temps ».

photocouv2Sur la base des recherches effectuées en amont, Caroline Champion s’est occupée de la rédaction de l’ensemble des textes de l’événement, dans un livret offert aux invités à l’issue de la soirée, pour prolonger ce parcours.

Une charte graphique a été développée pour servir de fil conducteur à l’ensemble des supports de la soirée.

.

5/ Imaginer la partition de la soirée et ses différentes animations.

Diapositive25« Ce soir, vous mangez l’histoire de Paris » : voici le message affiché sur l’ensemble des écrans du théâtre, pour donner le ton de la soirée à l’arrivée des invités.

Chaque plat servi était en effet porteurs d’une histoire, tirée de celle de la capitale, de 1160 à 2012.

Toutefois, pour éviter de verser dans le folklore historique, nous avions choisi de présenter tous les éléments du menu sous un aspect sobre, élégant et contemporain. Le seul indice de leur origine historique était à rechercher au fond des assiettes : une date, accompagnée d’un pictogramme représentant le monument associé à l’époque du plat.

A5_porte noms_produitsA5_porte noms_produits8A5_porte noms_produits14

Le personnel du traiteur était également à disposition des invités pour approfondir cette histoire culinaire de Paris.

Enfin, une création sonore, issue de lectures de textes, de noms de plats et de recettes historiques, conçue et réalisée par Caroline Champion, était diffusée par endroits dans les différents espaces de l’événement.

.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s